Guerre en Ukraine : inquiet, le Kosovo veut rejoindre l’Otan

| |

Le Kosovo a choisi son camp. Face à l’invasion russe en Ukraine et à la « menace hégémonique » que représenterait la Serbie, Pristina presse les États-Unis de renforcer leur présence militaire et même d’accélérer l’intégration du pays à l’Otan.

Par Belgzim Kamberi Il y a des signes qui ne trompent pas. Pour le ministre kosovar de la Défense, Armend Mehaj, les récents épisodes de la crise en Ukraine annoncent une menace imminente qui « pourrait s’étendre à l’ensemble des pays des Balkans et menacer les valeurs démocratiques ». Citant la guerre en Ukraine et son impact sur les Balkans occidentaux, l’Europe et le monde, il a appelé les États-Unis et ses partenaires à accélérer le processus d’adhésion du Kosovo à l’Otan, ajoutant que les citoyens du Kosovo seraient favorables aux « valeurs euro-atlantiques de liberté, de paix et de démocratie ». L’invasion russe en Ukraine et la position (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous