Grèce : dans les camps, le gouvernement prive les réfugiés de nourriture

| |

Une vingtaine d’ONG accusent le gouvernement grec de ne pas distribuer suffisamment de nourriture dans les camps à travers le pays, laissant affamées quelque 36 000 personnes, également dépourvues de toute aide financière.

Par Marina Rafenberg Le gouvernement grec doit immédiatement distribuer les aides financières dues et assurer l’approvisionnement en nourriture pour toutes les personnes vivant dans les structures d’accueil, camps ou appartements, quels que soient leurs statuts. Les priver de ces droits humains de base est honteux », clament une vingtaine d’ONG, dont HumanRights360, Intersos, ou l’International Rescue Committee. Depuis 2017, le Haut commissariat aux réfugiés des Nations unies (UNHCR) était chargé de verser une allocation à quelque 200 000 demandeurs d’asile en Grèce mais, en septembre 2021, Athènes a repris elle-même cette compétence. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous