B92

Gay Pride en Serbie : « parade de la honte » pour l’Église orthodoxe

| |

Le Premier ministre Ivica Dačić a interdit outes les manifestations prévues à Belgrade le 6 octobre, Gay Pride en tête, mais également les matches de football. Les organisateurs dénoncent, comme l’an passé, « une capitulation de l’État face aux hooligans ». Le patriarche Irinej a de son côté qualifié la marche des fiertés de « parade tragicomique de la honte »

Mercredi, le Premier ministre et ministre de l’Intérieur Ivica Dačić a annoncé que la marche des fiertés et toutes les autres manifestations – matchs de football inclus – prévues le 6 octobre à Belgrade étaient interdites pour des raisons de sécurité. Selon les organisateurs de la parade, il s’agit d’une « capitulation de l’État » face à la menace des hooligans. Retrouvez notre dossier : LGBT : les homos des Balkans se font entendre L’interdiction repose sur l’article 11 concernant les réunions publiques, a expliqué Ivica Dačić, qui estime que la Gay Pride représente une « grave menace pour la paix et la sécurité des citoyens ». « Cette décision n’est (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous