Shqip

Électricité en Albanie : court-circuit tchèque pour privatisation à haute tension

| |

Rien ne va plus entre le gouvernement albanais et la compagnie tchèque ČEZ, qui a racheté l’opérateur albanais de distribution de l’électricité en 2009. Les autorités ont annoncé qu’elles s’apprêtaient à retirer sa licence d’exercice à ČEZ-Shpërndarje, tandis que les Tchèques ont confirmé qu’ils revendraient leurs actions de la compagnie albanaise dès janvier. Au risque de faire plonger l’Albanie dans le noir.

Par Ard Kola L’Établissement de régulation de l’énergie (ERE) doit prendre la décision de supprimer cette licence en transférant à l’État albanais le droit de gérer le système de distribution de l’énergie en Albanie. Le ministère de l’Economie, du Commerce et de l’Energie (METE) a affirmé qu’il rachèterait les actions de ČEZ au prix symbolique d’un euro l’action. ČEZ possède 76% du capital de la compagnie, achetés en 2009 pour 102 millions d’euros. Pour sa part, le groupe ČEZ a déjà annoncé qu’il avait pris des mesures judiciaires pour prétendre au versement de 60 millions d’euros que lui devrait l’État albanais en vertu d’une clause, garantie par la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous