Shekulli

Démontage d’armes (serbes ?) en Albanie : alerte à la pollution

| |

L’explosion d’un dépôt d’armes à Gërdec qui a fait 26 morts au printemps 2008 a marqué l’Albanie au fer rouge. Aujourd’hui, l’opposition socialiste accuse le gouvernement de démonter des armes serbes au mépris du respect des normes environnementales. Le ministre de la Défense a reconnu que des problèmes se posaient tout en niant la présence d’armes serbes.

Par Luis Tanushi L’opposition socialiste accuse le Ministère de la Défense d’Albanie d’avoir autorisé le démontage d’armes provenant de Serbie sur le sol albanais. Un député, Taulant Balla, a même directement accusé le ministre, Arben Imami, d’être responsable de la pollution dans la zone de Librazhd, causée par le démontage de ces armes, qui ne s’effectue pas dans les structures approuvées par le Parlement. « J’accuse le ministre de la Défense d’être responsable des marchandages qui se font avec les armements, provenant de l’étranger ou des stocks de l’armée albanaise. Il y a de la corruption dans cette affaire. Une partie des structures de l’armée (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous