Osservatorio Balcani e Caucaso

De Sarajevo à Gaza, le fil de la paix

| |

Blocus de Gaza, siège du Sarajevo... L’attaque des soldats israéliens contre la flotille turque réveille les souvenirs d’un pacifiste italien. Agostino Zanotti a été de la « marche des 500 pacifistes » qui, en 1993, forcèrent le siège de la capitale bosnienne. Le 29 mai 1993, le convoi d’aide humanitaire auquel il participait fut attaqué par des paramilitaires croates. Agostino est l’un de deux survivants de cette attaque, qui fit trois morts. Témoignage.

Par Agostino Zanotti Le 29 mai 1993, un convoi d’aide humanitaire, organisé par la Coordination des Initiatives de Solidarité de Brescia, est parti d’Italie en direction des villes de Vitez et de Zavidovići. Il regroupait cinq bénévoles : Sergio Lana, Guido Puletti, Fabio Moreni, Agostino Zanotti et Christian Penocchio. Le convoi fut pris d’assaut par un groupe de militaires sur « la route des Diamants », entre Bugojno et Gornji Vakuf, en Bosnie centrale. Guido, Fabio et Sergio y trouvèrent la mort alors qu’Agostino et Christian réussirent à se sauver en s’échappant dans les bois. Après de longs et fastidieux efforts pour que justice soit faite, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous