Osservatorio sui Balcani

Les oubliés de la guerre : plus de 1.000 citoyens roumains pris au piège de Gaza

| |

Plus de 1.000 citoyens roumains sont pris au piège dans la bande de Gaza. Il s’agit surtout de femmes mariées à des Palestiniens et de leurs enfants. Ces civils sont bloqués par la bureaucratie, la mauvaise volonté israélienne et l’incurie des services diplomatiques roumains. Bucarest a du mal à se positionner dans ce conflit : la Roumanie entretient traditionnellement de bonnes relations avec le monde arabe, mais elle est devenue l’un des principaux fournisseurs d’armes à Israël.

Par Michaela Iordache Dès le début de l’offensive israélienne, le ministère roumain des Affaires étrangères avait exprimé, via un communiqué, sa profonde préoccupation quant à l’escalade des violences à Gaza, en affirmant en outre l’urgente nécessité de cesser les actions militaires et d’assurer les conditions idoines pour permettre l’accès de l’aide humanitaire et dans la zone et assurer la protection des civils. Bucarest s’intéressait en priorité au sort des citoyens roumains présents dans la zone. Selon plusieurs estimations, plus de 1.000 citoyens roumains vivent à Gaza. il s’agit majoritairement de femmes mariées à des Palestiniens et de leurs (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous