Covid-19 en Serbie : les Gastarbeiter de retour au pays, nouveaux moutons noirs

| |

Plus de 65 000 Serbes, vacanciers ou membres de la diaspora, seraient rentrés au pays depuis le début de la crise. Une « erreur », selon le Président Aleksandar Vučić. Désormais, ce sont eux qui sont accusés de propager la maladie sur le territoire.

Par Milica Čubrilo-Filipović Depuis presque une semaine, 350 ressortissants serbes de retour de France, d’Italie, de Slovénie ou de Malte sont placés en quarantaine à l’internat Patriarche Pavle, à Belgrade. Ils attendent les résultats des tests Covid-19 afin de savoir s’ils seront confinés à domicile pendant 28 jours – s’ils viennent de pays à forte contamination – ou hospitalisés. Un dispositif très imparfait car ils risquent entre temps d’être infectés pendant qu’ils sont en quarantaine dans l’internat, où la protection est nulle. « Le gouvernement vous demande de rester là où vous êtes afin de protéger vos familles en Serbie », lançaient il y (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous