Monitor

Centenaire du Royaume du Monténégro : du « tsar des héros » au roi de la coke

| |

Le centenaire de la proclamation du Royaume du Monténégro a été célébré en l’absence du prince Nikola Petrović Njegoš, descendant direct de la dynastie. Celui-ci rejette l’offre que lui ont faite les dirigeants actuels du pays : une pension mensuelle contre l’interdiction de tout engagement ou prise de position politique. Depuis vingt ans, le prince Nikola a été de tous les combats contre la guerre et le nationalisme, et il confirme sa volonté de servir le Monténégro.

Par Milena Perović-Korac Durant les commémorations, Milo Djukanović a estimé que « la génération politique qui dirige toujours la société monténégrine a fait son maximum concernant la réhabilitation de l’image et des actes de la dynastie Petrović ». Selon lui, le seul problème concerne les propriétés immobilières du prince. Il a d’ailleurs souligné que cette question était posée par les représentants juridiques du prince Nikola et non par le prince lui-même. Nikola Petrović a jugée scandaleuse cette attitude de Milo Djukanović. Il a demandé au Premier ministre s’il croyait qu’il n’était pas capable d’estimer par lui-même si le projet était bon et ce (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous