Vijesti

Monténégro : la dynastie Petrović Njegoš ne renonce pas à ses droits

| |

Le journal Vijesti dévoile les termes d’un accord officieux passé entre le gouvernement du Monténégro et un certain John Gvozdenović Kennedy, selon lequel le prince Nicolas Petrović Njegoš renoncerait à ses droits au Monténégro. De son côté, l’héritier de la dynastie nie vouloir renoncer à ses propriétés, confisquées en 1918 par l’Assemblée de Podgorica. Si la réhabilitation de la dynastie semble être un objectif partagé, aucun accord n’a encore été trouvé pour la restitution des propriétés, et les négociations traînent en longueur

Par T. Pavicevic Selon Tanja Spičanović, représentante légale du prince du Monténégro, la mission de John Gvozdenović Kennedy, reçu l’été dernier par le ministre de la Justice, Miraš Radović, et le ministre de la Culture, Branislav Mićunović, en tant que représentant légal du prince Nicolas Petrović Njegoš, avait pour but de faire du lobbying pour accélérer le retour des propriétés. Tanja Spicanović affirme que John Gvozdenović Kennedy n’avait pas de mandat l’autorisant à conclure des accords avec le gouvernement monténégrin au sujet de la restitution des biens de la famille Petrović Njegoš, ce qu’il aurait cependant fait, d’après nos informations. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous