Monitor

Monténégro : Entretien avec le prince Nikola Petrovic Njegos

| |

"Je tiens beaucoup à sauvegarder l’indépendance de la Biennale, qui
constitue, en fait, son originalité."

MONITOR : Monsieur Petrovic, les rendez-vous que vous avez eus au Ministère de la culture ont-ils été fructueux ? LE PRINCE NIKOLA : Je pense que oui. Je suis très content que les institutions culturelles et publiques du Monténégro soient intéressé es par la Biennale. Monsieur le ministre de la culture, que j’ai rencontré, a montré une volonté de coopération et j’en suis très reconnaissant. En même temps, je voudrais remercier le gouvernement du Monténégro pour tout ce qu’il a fait pour les trois dernières biennales. MONITOR : Quelle sera la nouvelle organisation de la Biennale ? LE PRINCE NIKOLA : Les trois biennales réalisées jusqu’à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous