Blic

Bogoljub Karić se cache au Kosovo, mais a-t-il un passeport kosovar ?

| |

Bogoljub Karić, homme d’affaires et politicien est accusé par la Serbie d’avoir lésé le budget public de 60 millions d’euros. Il séjournerait au Kosovo, et ne peut pas être extradé vers Belgrade, car il n’existe pas de coopération judiciaire entre le Kosovo et la Serbie. C’est ce que révèle le quotidien Express de Pristina. Les proches de Karić affirment cependant que celui-ci, originaire de Peć, ne possède pas le passeport kosovar.

Le quotidien Express de Pristina a révélé la présence du sulfureux homme d’affaires au Kosovo. Ses journalistes se sont entretenus au téléphone avec Bogoljub Karić : « Je suis né à Peć, j’ai une carte d’identité et un passeport du Kosovo et personne ne peut m’empêcher de venir au Kosovo », leur a-t-il déclaré. Selon lui, à l’époque du gouvernement de Vojislav Koštunica, il a été accusé par les autorités serbes à la suite d’une visite qu’il a faite à Tirana avec 150 hommes d’affaires, mais aussi parce qu’il aurait mis sa compagnie de téléphonie mobile Mobtel « à la disposition du Kosovo ». « D’après les institutions de Serbie, nous aurions mis sur écoute les hauts (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous