B 92

Scandale Karic : le gouvernement serbe saisit la licence de l’opérateur Mobtel

| |

La compagnie Mobtel, propriété du groupe Karic, a passé il y a plusieurs années un contrat avec l’opérateur kosovar Mobikos : la révélation de ce « scandale » a servi de prétexte au gouvernement serbe pour saisir la licence de Mobtel, dont le service est assuré à titre provisoire par les PTT de Serbie. Les investisseurs étrangers dénoncent un geste maladroit, et Bogoljub Karic parle d’un règlement de comptes politiques.

Le ministre des Investissements capitaux, Velimir Ilic, a déclaré que le directeur de la firme Mobtel était responsable de la signature du contrat avec la firme albanaise du Kosovo Mobikos, propriété d’Ekrem Luka. Le directeur de Mobtel, qui n’a pas été nommé par le ministre, a été convoqué pour un interrogatoire au ministère de l’Intérieur (MUP). « C’est ce directeur qui est responsable de tout, et l’enquête démontrera qui d’autre était impliqué dans le système », a déclaré Ilic. Velimir Ilic a annoncé que le gouvernement de Serbie et le ministère compétent ne savaient pas que le contrat avait été conclu avec Ekrem Luka, de même qu’ils ignoraient l’accord sur la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous