Le Courrier des Balkans

Au Kosovo, l’école construit le Mythe et la Nation

| |

Depuis quinze ans, l’éducation des Serbes et des Albanais du Kosovo est séparée. Loin d’être un fait anodin, cette fracture construit des générations d’enfants qui n’auront ni les mêmes références historiques, ni les mêmes repères géographiques. Encore une fois, l’école forge le Mythe et la Nation. Entretien avec Deniza Kostovićova, auteur de l’étude : « Kosovo : politique, identité et espace ».

Par Jelena Bjelica, pour le Courrier des Balkans Deniza Kostovićova, auteur de l’étude récemment publiée : « Kosovo : politique, identité et espace » [1], a enquêté au cours des années ’90 sur les structures parallèles au Kosovo, et notamment sur le système d’éducation. Lors de son séjour au Kosovo elle s’est, à cette époque, familiarisée avec le travail des écoles parallèles. Le serbe étant sa langue maternelle, elle a pu analyser minutieusement le système d’éducation des Serbes et des Albanais. Le travail de Kostovicova s’est orienté sur l’analyse des conséquences de l’arrivée de Milosevic au pouvoir et de la suppression préparée de longue date de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous