Monténégro : armés jusqu’aux dents... et jusqu’aux drames

| |

Les débats et les polémiques sur la prolifération des armes, surtout illégales, ont repris après la fusillade de Cetinje qui a fait onze morts à la mi-août. Le Monténégro serait le troisième pays le plus armé au monde, à égalité avec la Serbie. Les autorités peinent à faire face.

Traduit par Jasna Tatar-Anđelić (Article original) et adapté par la rédaction Les Monténégrins ont toujours considéré qu’une maison sans armes n’était pas digne de ce nom. Et les chiffes officiels sur le nombre d’armes, légales et illégales, en circulation dans le pays sont effrayantes. Selon le ministère de l’Intérieur, 67 545 citoyens possèdent légalement 100 317 armes à feu et des certificats concernant 40 639 armes ont été délivrés à 26 914 personnes pratiquant la chasse et le tir sportif. Une étude menée en 2018 par l’ONG internationale Small Arms Survey basée à Genève montre que le Monténégro compte en moyenne près de 40 armes à feu pour 100 (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous