Roumanie : l’opposition libérale s’unit en vue des élections européennes

| |

L’Union sauvez la Roumanie (USR) et le petit parti Liberté, Unité, Solidarité (PLUS) de l’ancien commissaire européen Dacian Cioloș, ont formé une alliance en vue des élections européennes de mai prochain, « un premier pas » avant les législatives de 2020.

Par Fl. Cass. et L.-M. Ilie Samedi 2 février, le Conseil politique de l’Union Sauvez la Roumanie (USR) a voté à 69 voix contre 9 contre en faveur d’un rapprochement avec Liberté, unité, solidarité (PLUS), le petit mouvement de Dacian Cioloș, en vue des élections européennes de mai 2019. Cette alliance vise à unifier l’opposition « citoyenne » face aux deux partis dominants la scène politique : le Parti social-démocrate (PSD, au pouvoir) et le Parti national-libéral (PNL). « Premier pas » vers une alliance pour les législatives de décembre 2020, selon l’ancien commissaire européen et ancien Premier ministre roumain Dacian Cioloș, l’objectif fixé (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous