Gazeta Tema

Albanie : Sali Berisha veut jouer les M. Propre de la lutte anti-corruption

| |

Le Premier ministre Sali Berisha a lancé une campagne de sensibilisation contre la corruption en Albanie. Pour l’éditorialiste de Tema, le mot d’ordre d’un Premier ministre qui n’a pas tenu ses promesses électorales semble être devenu : « Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais » ! La presse ne ménage plus Sali Berisha, qui appelle les citoyens à le contacter « personnellement » s’ils sont confrontés à des cas de corruption...

Par Mero Baze Pour lancer sa campagne télévisée contre la corruption en Albanie, le Premier ministre, Sali Berisha, a plagié le texte et la présentation du spot télévisé utilisé par le candidat argentin à la présidentielle d’octobre 2007, Ricardo Lopez Murphy. Certes, le plagiat n’est pas si grave ; en revanche, le contenu du spot ne colle pas vraiment à l’action de notre Premier ministre. Commencer une campagne de lutte contre la corruption en plagiant les autres n’est pas de bonne augure, c’est faire l’inverse de ce qu’on préconise. Ne nous attardons pas sur les personnes qui lui ont proposé l’idée du spot, comme si celle-ci leur (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous