Le Courrier des Balkans

Albanais de Macédoine : la guerre des clans est ouverte au sein du BDI

| |

L’Union démocratique pour l’intégration (BDI), principal parti albanais, membre de la coalition au pouvoir à Skopje, a de plus en plus de mal à cacher ses dissensions internes et les ambitions de ses dirigeants. A un point tel que le dirigeant du parti, Ali Ahmeti, a reporté le congrès du parti à l’été prochain. L’enjeu essentiel ? Le contrôle des sections locales, qui permettent de « tenir » le territoire et de contrôler le « business »...

Par Jaklina Naumovski (Avec Utrinski Vesnik) - Le report au 5 juin 2014 du congrès du BDI, initialement prévu à fin novembre ou au début de décembre, est le résultat de sérieux malentendus au sein du parti d’Ali Ahmeti, et non pas d’un simple manque de temps. Des sources internes au parti affirment qu’il existe des dissensions et des divisions au sein de nombreuses sections locales, rendant impossible la nomination de certains représentants locaux. Lors de la dernière session de la présidence centrale du parti, une grande partie de la réunion fut consacrée à la gestion de ces problèmes, notamment dans les sections de Butel, Kičevo et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous