B92

« Affaire Filaret » : crise diplomatique entre la Serbie et le Monténégro

| |

L’évêque Filaret poursuit toujours sa grève de la faim sur la frontière monténégrine. Velia Ilic, ministre serbe des Infrastructures, est venu soutenir l’évêque soupçonné d’aider les inculpés du TPI, tout en annulant une visite officielle prévue au Monténégro. Un conseiller du Premier ministre serbe Kostunica a qualifié le Monténégro de « quasi-État », suscitant une tempête diplomatique. Bozidar Djelic s’est officiellement excusé auprès des Monténégrins. Filaret sera autorisé à pénétrer au Monténégro sous escorte policière.

Dernière heure : Filaret autorisé à pénétrer au Monténégro sous escorte Le ministre des Affaires étrangères du Monténégro Milan Rocen a annoncé samedi que Filaret serait autorisé à entrer au Monténégro sous escorte policière, pour accomplir ses obligations liturgiques. Cette décision est le résultat des entretiens entre les Présidents serbe et monténégrin, Boris Tadic et Filip Vujanovic. Crise diplomatique Bozidar Djelic, vice-Premier ministre de Serbie a déclaré à B92 que l’envoi d’une note de protestation était la moindre des réactions que le Monténégro pouvait avoir, et il souligne que la Serbie aurait fait de même si quelqu’un avait qualifié la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous