Vijesti

Monténégro : match nul entre les deux Églises orthodoxes

| |

Plusieurs centaines de fidèles de l’Église orthodoxe monténégrine se sont rassemblés mercredi devant le monastère de Cetinje, chantant : « là où flotte l’étendard de la croix, il n’y a point de place pour les tchetniks ». Cependant, l’important déploiement des forces de police les a empêchés de réussir le coup de force escompté par le métropolite Mihailo : célébrer la liturgie dans le monastère, bastion de l’Église orthodoxe serbe.

Par D. Jovicevic et B. Mandic Les fidèles de l’Église orthodoxe monténégrine (CPC) n’ont pas pu pénétrer dans le monastère de Cetinje : devant le cordon de l’unité spéciale de la police, il n’y a eu que des bousculades et des invectives contre le président Filip Vujanovic. Plus d’une centaine de policiers en gilets pare-balles ont empêché le métropolite Mihailo d’entrer dans le monastère pour y célébrer l’office religieux, tandis qu’un groupe de fidèles s’est rué à travers le cordon, parvenant à entrer dans la cour de l’église de Cipur. Devant les portes fermées de l’église, la liturgie a commencé à être célébrée après qu’une dizaine de policiers aient permis aux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous