Roumanie : feu vert à l’abattage de 140 ours et 97 loups

| |

Cette année, le ministère de l’Environnement autorise l’abattage de 140 ours et 97 loups, avec la bénédiction de l’Académie roumaine, qui évalue la population d’ursidés à 6000 individus. Un chiffre contesté par Cristian Papp, de WWR Roumanie, qui réclame une véritable évaluation sérieuse et propose des solutions de relocalisation des plantigrades vers d’autres pays européens.

Par Alex Olaru Cristian Papp appelle à la mise en place d’une stratégie claire et transparente et soutient que l’élimination des animaux sauvages ne devrait être considérée qu’en dernier recours. La relocalisation, y compris dans d’autres pays européens, peut constituer une alternative, ajoute le représentant du Fonds mondial pour la nature (WWF) : « Ces questions se posent dans un contexte où de plus en plus d’apparitions d’ours dans les villes et villages sont signalées. La création d’un outil juridique qui permette aux autorités d’agir est nécessaire. De ce point de vue, les mesures de réduction des populations d’ours et de loups sont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous