Ventes d’armes : comment l’Europe et les Balkans fabriquent des réfugiés

| |

Les armes que l’Europe exporte sont la cause directe des déplacements forcés et des migrations. Telle est la conclusion du rapport du Transnational Institute qui détaille comment des armes fabriquées en Bulgarie, en Roumanie ou en Croatie échouent en Syrie, en Irak ou en République démocratique du Congo.

« Les armes et les équipements militaires fabriqués sous licence en Europe et vendus à des pays tiers provoquent des déplacements forcés de population et des migrations. » Tel est le constat de « Smoking Guns », le dernier rapport du Transnational Institute (TNI). Les armes européennes ne sont pas seulement utilisées pour défendre des populations ou pour renforcer la sécurité locale ou régionale, ajoute le rapport, mais pour « déstabiliser des pays entiers et des régions, contribuant à un renforcement de l’appareil sécuritaire aux frontières de l’Union européenne (UE) ». Les pays européens comptent parmi les premiers exportateurs mondiaux d’équipements (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous