Grèce : une affaire de viols sur mineurs qui embarrasse le gouvernement Mitsotakis

| |

En pleine vague #MeToo en Grèce, l’ancien directeur artistique du Théâtre national, Dimitris Lignadis, est accusé de viol sur mineurs. L’opposition réclame la démission de la ministre de la Culture qui l’a nommé.

Par Marina Rafenberg En pleine vague #MeToo en Grèce, et après les révélations de la championne olympique Sofia Bekatorou, victime de « harcèlement et abus sexuels » de la part d’un membre de la Fédération de voile en 1998, une nouvelle affaire secoue cette fois le monde de la culture. Un jeune homme de 25 ans a raconté le week-end dernier dans la presse que Dimitris Lignadis, l’ancien directeur artistique du Théâtre national, l’aurait violé après l’avoir drogué en 2010, alors qu’il n’avait que 14 ans. Des révélations qui ont fait l’effet d’une bombe. C’est de fait la seconde plainte incriminant ce metteur en scène de renom. Samedi, Dimitris (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous