Municipales en Turquie : Erdoğan perd Ankara, incertitude à Istanbul

| |

C’est un double camouflet pour Recep Tayyip Erdoğan, qui avait mis tout son poids personnel dans la campagne : au terme des élections municipales de dimanche, son Parti de la justice et du développement a perdu la capitale Ankara, alors que les résultats sont encore très incertains à Istanbul. L’AKP est également battu à Izmir et Antalya.

(Avec agences) - Jamais Recep Tayyip Erdoğan n’avait connu pareil déconvenue en seize ans de règne sans partage. À l’issue des élections municipales du 31 mars, le chef de l’État turc a perdu le contrôle de la capitale Ankara, au profit de Mansur Yavaş, le candidat du Parti populaire républicain (CHP). À Istanbul, les résultats sont si serrés que les deux partis ont revendiqué la victoire. Aux termes d’élections présentées comme vitales « pour la survie de la nation », le Parti de la justice et du développement (AKP), avec 51% des voix, réalise pourtant un meilleur score au niveau national que lors du précédent scrutin, dans l’est et le sud-est du pays et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous