Turquie : « la pire crise économique de l’histoire du pays »

| |

Malgré un grand plan censé enrayer la chute de la livre, l’économie turque n’arrive pas à sortir de la crise. Les prix augmentent en permanence et les banques pourraient bientôt être fragilisées. De quoi alimenter encore un peu plus la dérive autoritaire du gouvernement, estime l’économiste Mustafa Dermuş.

Propos recueillis par Serpil İlgün Le dollar valait 3,40 livres turques en septembre 2017, et il s’échange aujourd’hui contre 6,40 livres. L’inflation a atteint 18% en août, la plus forte hausse des quinze dernières années, et les experts affirment même que l’inflation perçue serait d’au moins 30%. Les prix à la consommation flambent et cela ne devrait pas s’arranger, selon un rapport de la Banque centrale turque. Le gouvernement assure de son côté avoir déclaré la guerre à l’inflation et annonce, par le biais du ministère des Finances, de nouvelles mesures d’austérité. Rencontre avec le professeur d’économie Mustafa Durmuş. Osservatorio Balcani (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous