Turquie : quel avenir après la victoire d’Erdoğan et de l’AKP ?

| |

Erdoğan réélu dès le premier tour, et une majorité absolue au Parlement pour l’AKP et son allié nationaliste d’extrême-droite. Au terme d’une campagne-éclair de 50 jours, les élections du 24 juin se sont soldées par une déroute pour la gauche et les forces démocratique. Entre nationalisme et fuite en avant militariste, quelles seront les dynamiques politiques des prochains mois en Turquie ? Décryptage.

Propos recueillis par Selin Kaya Politologue et universitaire, Ismet Akça est un signataire de la Pétition pour la paix. Le Courrier des Balkans (CdB) : Les résultats des élections législatives et présidentielle du 24 juin ont surpris beaucoup d’observatrices et d’observateurs. Malgré la performance de Muharrem İnce, le candidat du Parti Républicain du peuple (CHP), Recep Tayyip Erdoğan a été réélu dès le premier tour avec 52,6% des voix. La coalition pro-gouvernementale a aussi obtenu une majorité confortable au Parlement avec 53,7%. Comment interpréter ces résultats ? Ismet Akça (I.A.) : Avant toute chose, il faut rappeler que ces (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous