Albanie : Tirana 2030, un pharaonique projet de modernisation ou d’écoblanchiment ?

| |

L’ambitieux projet Tirana 2030, signé par l’architecte vedette Stefano Boeri, a été présenté en grandes pompes. Objectif affiché : en finir avec le chaos urbanistique pour faire de la capitale albanaise un modèle de métropole du futur. Pourtant, à y regarder de plus près, cela ressemble surtout à une opération d’écoblanchiment.

Par Jérôme André Tirana va-t-elle prochainement se transformer en un modèle de métropole du XXIe siècle ? Alors que les nouveaux chantiers se sont multipliés ces derniers mois dans la capitale albanaise, celle-ci se dirige-t-elle vers une « parfaite symbiose entre biodiversité et économie créative », où « nature et urbanisme coexisteront » ? C’est en tout cas ce qu’ambitionne le projet Tirana 2030, le dernier-né d’une longue série de plans d’aménagement de la capitale albanaise. Imaginé par l’architecte italien Stefano Boeri en collaboration avec les cabinets hollandais d’UNLAB et IND, le projet a été approuvé fin décembre par le conseil (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous