Théâtre en Roumanie : Giuvlipen, la troupe qui met en scène le féminisme et l’activisme rom

| |

Qu’est-ce qu’être une femme rom en Roumanie ? C’est être une membre individuellement discriminée dans une communauté nationalement discriminée. La troupe de théâtre Giuvlipen a décidé de ne nier aucune de ses identités et d’allier l’activisme rom et le féminisme pour tout faire avancer ensemble. Reportage.

Par Laura-Maria Ilie Selon le dernier recensement en Roumanie, en 2011, la communauté rom représente 3,08% de la population (621 000 personnes), faisant d’eux la deuxième minorité du pays après les Hongrois (6,5%). Mais la réalité serait bien différente : la plupart des Roms préfèrent ne pas se déclarer comme tels à cause de l’image négative que renvoie toujours cette identité. Nous avons affaire à la discrimination générale de la société roumaine et à la discrimination de nos propres hommes Dans ce cadre, comment l’activisme rom et le féminisme peuvent-ils fonctionner ensemble ? « C’est difficile », reconnaît du tac au tac Zita Moldovan. « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous