Le Courrier des Balkans

Roumanie : à Sibiu, le théâtre pour dialoguer au-delà de la crise

| |

La vingtième édition du Festival international de théâtre de Sibiu (FITS) s’achève lundi. Retour sur l’un des plus grands événements culturels roumains. Aujourd’hui, le FITS compte parmi les trois plus grands festivals de théâtre d’Europe, après Edimburgh et Avignon - et son dynamisme entraîne Sibiu, cité historique nichée au pied des Carpates.

Par Matei Martin 2.500 artistes venus de 50 pays ont participé à l’édition des vingt ans. Durant les dix jours du festival, on a compté 350 événements dont 150 premières, plus de 60 scènes à Sibiu et dans ses environs. Entre la France, invitée d’honneur, avec des spectacles de l’Odéon et du Théâtre du Soleil, et la saison russe, des vedettes comme Sasha Waltz, Eimuntas Nekrosious ou Meno Forta, le spectateur n’a guère eu que l’embarras du choix. Il y a vingt ans, Sibiu n’était qu’une petite ville sans profil particulier et sans ambitions culturelles. À la chute de la dictature communiste, cette ancienne cité médiévale avait bien conservé les ruines de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous