Roumanie : comment faire du théâtre après la tragédie du Colectiv ?

| |

Après l’incendie du club Colectiv, Carmen Lidia Vidu ne pouvait plus faire du théâtre comme avant et monter des spectacles sur des textes classiques. Son projet « Journal de Roumanie » est né ainsi pour être un « organe actif » en Roumanie et dans la vie de ceux qui y participent.

Par Alina Neagu Ce spectacle provoque le monde du théâtre traditionnel parce qu’il contient une émotion naturelle directement reliée avec les problèmes sociaux. Dans les coulisses, avant de monter sur scène, entre costumes, miroirs et trousses de maquillage, les acteurs parlent de la joie que leur procure ce spectacle, en contraste avec leurs expériences passées de metteurs en scène qui leur demandent invariablement de se rouler par terre ou, pour les comédiennes, de se dévêtir. « Ce spectacle provoque le monde du théâtre traditionnel parce qu’il contient une émotion naturelle directement reliée avec les problèmes sociaux sans que l’on (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous