Serbie : les étudiants marquent un point contre le gouvernement

|

Après douze jours d’occupation de l’université, les étudiants de #1od5miliona ont décidé de mettre fin à leur mouvement. Ils demandaient la démission de Siniša Mali, ministre des Finances et ancien maire de la capitale, accusé de plagiat. Le 4 novembre, une commission universitaire statuera sur la validité de sa thèse de doctorat.

Par Milica Čubrilo Filipović Mise à jour — 25 septembre 9h30 : « L’université a montré qu’elle était autonome, intègre et qu’elle était la seule institution libre dans ce pays », a déclaré l’étudiante Mila Jovanović en remettant mercredi matin les clés de l’Université de Belgrade à la rectrice Ivanka Popović. Celle-ci a exprimé son soutien aux étudiants en leur témoignant un « respect total ». « Siniša Mali est un plagiaire » : c’est la phrase qu’il faut prononcer pour se faire ouvrir l’immense porte du rectorat de Belgrade, situé Studentski trg. Ne franchissent ensuite le seuil que les personnes de confiance, qui sont ensuite enfermées à double tour. Des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous