Serbie : comment Rio Tinto achète les villageois pour construire sa mine de lithium

| |

Dans le village de Brezjak, en Serbie occidentale, les habitants vendent leurs biens un à un et puis s’en vont. En cause, le géant minier Rio Tinto qui a prévu d’y exploiter une mine de lithium. Il faut dire que le groupe multinational anglo-australien n’hésite pas à acheter les propriétés au prix fort et à financer des écoles et des clubs de sport. Mais tout le monde au village ne l’entend pas de cette oreille...

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) Dragan Šakić est né dans le village de Brezjak, à proximité de Loznica, où il a passé plus de 40 ans. Dans cette petite commune de 170 habitants, Dragan avait une maison de 50 m², une cour et un petit terrain. Aujourd’hui, la famille Šakić n’a plus que le terrain, qu’elle vendra peut-être aussi. Elle n’est pas la seule : d’autres familles ont vendu leurs propriétés à Rio Sava Exploration, la filiale serbe du groupe Rio Tinto, qui rachète des terrains dans cette région pour y construire une mine de lithium. Dragan a vendu sa maison avec cour pour un peu plus de 80 000 euros, alors que sa valeur (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous