Serbie : toujours pas de solution en vue pour les déchets nucléaires de Vinča

| |

Cela fait des années que la Serbie doit construire un lieu de stockage pérenne pour entreposer ses déchets radioactifs, mais les gouvernements se succèdent et les matériaux contaminés sont toujours stockés dans des hangars de l’Institut de sciences nucléaires de Vinča, à proximité de Belgrade. L’enquête de Kosovo 2.0.

Traduit par L.G. Uranija Kozmidis était Secrétaire d’État sous le gouvernement de Vojislav Koštunica. Une commission fut créée en 2007 pour traiter de la question du stockage des déchets nucléaires et radioactifs. « Durant mon mandat, nous avons construit le hangar numéro 3, qui répond aux normes européennes. Ce dernier est totalement sécurisé », assure-t-elle. Certains fûts sont donc désormais stockés de façon relativement sûre, ce qui n’empêche pas Uranija Kozmidis de s’interroger sur les moyens de conserver ces déchets de façon permanente. « Le seul avantage du hangar 3, c’est qu’il est en bon état, et donc un peu plus sûr que les deux autres », (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous