Serbie : Aleksandar Vučić va-t-il reconnaître l’indépendance du Kosovo ?

| |

Lors de sa récente visite à New York, le Président serbe a déclaré être prêt à « faire des compromis », mais pas « à sacrifier les intérêts de la Serbie ». Pour Naim Leo Beširi, directeur exécutif de l’Institut pour les affaires européennes et proche du parti libéral-démocrate (LDP), Aleksandar Vučić prépare l’opinion publique à une possible reconnaissance. Mais que dit l’opposition ? Entretien.

Propos recueillis par Branka Trivić Radio Slobodan Europa (RSE) : La semaine dernière à New York, le Président serbe Aleksandar Vučić a rencontré le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Gutierrez. Il a déclaré être mécontent du refus des Occidentaux de discuter de la question du Kosovo, ajoutant que l’Occident n’était pas seul au monde et qu’il y avait aussi une autre partie du globe qui n’était pas d’accord avec cette situation. Il a cependant assuré vouloir trouver un compromis, mais lequel selon vous ? Naim Leo Beširi (N. L. B.) : Je crois qu’il tente d’envoyer à son électorat, le message qu’il n’a pas tout perdu. Mais si la Serbie se (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous