Roumanie : des législatives en pleine crise sanitaire et économique

| |

Les libéraux du PNL, au pouvoir depuis un an, voulaient des élections. Elles auront lieu le 6 décembre, alors que la Roumanie est durement touchée par la seconde vague de Covid-19. Le gouvernement sera jugé sur sa politique peu cohérente face à l’épidémie, et doit convaincre qu’il est à même de faire face à la crise économique qui vient. L’analyse de Florin Poenaru.

Propos recueillis par Florentin Cassonnet Florin Poenaru est professeur de sociologie et d’anthropologie à l’université de Bucarest. Le Courrier des Balkans (CdB) : Les élections législatives auront lieu le 6 décembre. Peut-on en attendre quelque chose d’excitant ? Ou les dés sont-ils déjà jetés ? Le Parti national libéral (PNL) a-t-il déjà gagné ? Florin Poenaru (F.P.) : Il n’y a rien d’excitant dans ces élections, bien au contraire. D’abord à cause de la pandémie : le Président Iohannis (PNL) et le gouvernement contrôlé par le PNL ont insisté pour que le scrutin ait lieu maintenant, même s’il met en danger la santé de la population, alors que le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous