Roumanie : l’opposition fait tomber le gouvernement PSD

| |

Après le départ de son allié, l’ALDE, fin août, le Parti social-démocrate (PSD), au pouvoir depuis décembre 2016, n’avait plus la majorité au Parlement. L’opposition a déposé une troisième motion de censure qui, cette fois, est passée avec 238 voix. L’opposition s’unira-t-elle pour former un nouveau gouvernement ou des élections législatives anticipées auront-elles lieu, un an avant la date prévue ?

Par Fl. Cass. Le Sénat et la Chambre des députés se sont réunis aujourd’hui en session plénière pour voter la motion de censure déposée la semaine dernière par les partis d’opposition (PNL, USR, PMP, UDMR, Pro România et ALDE). Depuis fin août, le départ du gouvernement de l’Alliance des libéraux et des démocrates pour l’Europe (ALDE) et la défection de plusieurs de ses membres, le PSD, au pouvoir depuis trois ans, n’avait plus la majorité au Parlement et était menacé. L’opposition a réussi à s’unir, et même le parti de la minorité hongroise, l’UDMR, traditionnel allié du parti au pouvoir, s’est retourné contre lui. Autre surprise : Gabriel Petrea, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous