Roumanie : l’État a-t-il perdu le contrôle sur le crime organisé ?

| |

Meurtre d’un chef de clan à Bucarest, extradition vers les États-Unis d’un parrain de Craiova accusé de traite d’êtres humains... Les institutions roumaines sont en faillite, menacées par les liens entre le crime organisé et le monde politique. Le décryptage de Laura Ștefan, spécialiste de la lutte contre la corruption.

Traduit par Florentin Cassonnet (article original) Laura Ștefan est coordinatrice des activités anti-corruption pour le think tank Expert Forum, basé à Bucarest. Elle travaille également comme consultante pour la Commission européenne, le PNUD, l’OCDE et d’autres organisations internationales qui luttent contre la corruption et le blanchiment d’argent et qui soutiennent des réformes des systèmes judiciaires. Europa liberă (E.L.) : Le crime organisé est revenu en force ces dernières années en Roumanie. La pays est divisé en zones, contrôlées par différents groupes. Comment expliquer ce phénomène ? Est-ce la conséquence de failles législatives, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous