Roumanie : Laura Codruța Kövesi prend la tête du nouveau Parquet européen

| |

Mercredi 16 octobre, le Parlement européen a finalement investi Laura Codruța Kövesi à la tête du nouveau Parquet européen. Icône de la lutte contre la corruption dans son pays, la Roumaine aura à charge d’enquêter sur les fraudes aux fonds européens.

Par Fl. Cass. Lundi 14 octobre, avant-dernière étape d’une longue procédure, le Conseil de l’EU approuvait Laura Codruța Kövesi pour le poste de procureure générale européenne. Mercredi 16, c’est le Parlement européen qui a investi l’ancienne Procureure en chef de la Direction nationale anti-corruption (DNA) roumaine à la tête du Parquet européen, un organe indépendant de l’Union qui aura à charge d’enquêter sur les crimes contre les intérêts de l’UE dans les 22 pays membres qui l’ont reconnu [1] : il s’agit des fraudes, de la corruption et de l’évasion fiscale pour des montants supérieurs à dix millions d’euros. Mi-septembre, alors que sa future (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous