Restitution des biens des victimes de l’Holocauste : l’échec des Balkans

|

Les anciens pays communistes ont globalement échoué à mettre en œuvre le processus de restitution des biens spoliés aux Juifs et autres groupes persécutés pendant la Seconde Guerre mondiale. La Bosnie-Herzégovine, en particulier, est à la traîne.

Par la rédaction (Avec BIRN) — L’Holocaust (Shoah) Immovable Property Restitution Study, qui examine comment différents pays mettent en œuvre la restitution des biens confisqués aux communautés juives et autres groupes persécutés pendant la Seconde Guerre mondiale, a cité dans sa dernière étude, publiée ce lundi, les États qui ont failli à s’aligner sur la déclaration de Terezín, signée en 2009 par 47 pays. Selon ce rapport, le problème de la restitution est toujours en suspens dans les anciens États communistes. Certains se sont « substantiellement conformés à la déclaration de Terezín », d’autres partiellement, mais la Bosnie-Herzégovine et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous