Oluja : le président croate fait l’apologie des crimes de guerre et choque la Bosnie-Herzégovine

| |

Le président croate Zoran Milanović a choisi de décorer un ancien chef des milices croates d’Herzégovine, accusé de crimes de guerre, à l’occasion des cérémonies des 25 ans d’Oluja. Un geste qui fait scandale en Bosnie-Herzégovine. Le chef de l’État s’est même lancé dans une diatribe contre le TPIY.

Par Aline Cateux Le président croate, le social-démocrate Zoran Milanović, a décidé de décorer Zlatan Mijo Jelić, général à la retraite du Conseil de défense croate (HVO), les milices croates qui ont combattu en Bosnie-Herzégovine, à l’occasion des cérémonies des 25 ans de l’opération Oluja. Plusieurs unités spéciales du ministère de l’Intérieur croate ayant participé à l’offensive d’août 1995 seront mises à l’honneur, dont celle commandée par Jelić, nommée « Herceg Bosna », du nom de la république fantoche créée par les nationalistes croates en Bosnie-Herzégovine en 1992 et dont le projet territorial et politique a mené à la déportation et l’élimination des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous