Monténégro : les marins pris au piège des trafics de drogue

| |

Les marins monténégrins naviguent sur toutes les mers du monde et pour les plus grandes compagnies de navigation. Mais les trop fréquentes saisies de drogue à bord des navires compromettent leur réputation : les équipages monténégrins seraient interdits dans certains ports des États-Unis. Toute la profession risque le discrédit.

Traduit par Persa Aligrudić Après la saisie record de 18 tonnes de cocaïne à bord du porte-containers Gayanè, le 18 juin dernier dans le port de Philadelphie, pour une valeur estimée à plus de 1,3 milliards de dollars et l’arrestation de plusieurs marins monténégrins, c’est la réputation de toute la profession qui est désormais mise en cause. Journaliste à Tivat, bon connaisseur des questions maritimes, Siniša Luković souligne que beaucoup de marins honnêtes subissent l’opprobre provoqué par ceux qui voudraient s’enrichir en quelques mois. « Il y a un véritable danger de compromettre toute la filière maritime monténégrine et de créer d’énormes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous