Les bergers de la Sinjajevina ne veulent pas de terrain militaire : un Larzac au Monténégro ?

| |

Les éleveurs du massif de la Sinjajevina ne veulent pas d’un fromage qui sente la poudre. Alors que le gouvernement a prévu d’installer un terrain militaire dans cette région à la nature exceptionnellement bien préservée, citoyens et organisations de protection de l’environnement se mobilisent. Bientôt un Larzac monténégrin ?

Traduit par Jasna Tatar Anđelić « Le gouvernement ne peut pas remettre en question l’amélioration de la défense nationale, qui est la clé de la sécurité de l’État et des citoyens », a déclaré le Premier ministre Duško Marković. Celui-ci essayait de justifier la décision du gouvernement d’utiliser la montagne Sinjajevina, dans le nord du pays, comme terrain d’entraînement militaire, deux fois par an durant quinze jours. Selon lui, l’opposition populaire qui monte contre cette décision n’a aucun fondement écologique. Željko Radonjić, qui élève des moutons, se dit pourtant surpris par la décision du gouvernement. Chaque année, il fait monter ses bêtes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous