Moldavie : en Transnistrie, « les forces armées sont prêtes au combat »

| |

La situation est toujours tendue en Moldavie. Le 8 avril, le ministère de la Défense ukrainien a averti que les forces armées en Transnistrie étaient « prêtes au combat ». L’extension de la guerre à la Moldavie engendrerait « une implication beaucoup plus grande de plusieurs États », a déclaré la Première ministre moldave, alors que Chișinău peine à s’affirmer face à cette menace.

Par Florentin Cassonnet « Évidemment, nous avons des inquiétudes et il y a des risques, mais je tiens à rassurer les citoyens moldaves qu’à l’heure actuelle, selon notre analyse, il n’y a pas de risque imminent de propagation de la guerre sur le territoire de la Moldavie », a déclaré la Première ministre moldave Natalia Gavrilița. Depuis le début de la guerre, les autorités moldaves s’emploient à rassurer la population devant les actes de déstabilisation en Transnistrie et les propos inquiétants de responsables russes incluant la région séparatiste à l’est de la Moldavie dans les objectifs du Kremlin. Mais sur quoi se base la confiance des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous