Médias en Croatie : Glas Istre, la voix de son maître ?

| |

C’était le quotidien de référence en Istrie, mais Glas Istre est désormais soumis à une violente tentative de reprise en main politique. Quatre journalistes ont été licenciés, mais la société civile se mobilise.

Traduit par Chloé Billon (article original) Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées samedi 19 juin sur la place Portarata, dans le centre de Pula, afin d’apporter leur soutien aux quatre journalistes licenciés qui, fin mai, juste après le deuxième tour des élections municipales, avaient publiquement dénoncé la ligne éditoriale « partisane, propagandiste et non-professionnelle » du rédacteur en chef de ce quotidien, Robert Frank. Zoran Angeleski, Borka Petrović et Danijela Bašić-Palković ont fait l’objet d’un licenciement. L’autrice de ses lignes risque également d’être licenciée au terme de son congé maternité. Quant à Robert (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous