Radio Slobodna Evropa

Médias en Croatie : enquêter moins pour gagner plus

| |

Triste constat pour la presse en Croatie : l’exigence de rentabilité a pris le pas sur l’exigence de qualité. Un virage commercial que dénoncent les journalistes et que dédaigne le public. Et l’arrivée de géants internationaux sur le marché local n’a pas vraiment arrangé la situation...

Par Ankica Barbir-Mladinović La plupart des médias en Croatie sont la propriété de grands groupes internationaux. Deux des trois grandes chaînes nationales de télévision sont étrangères, Nova TV (Pays-Bas) et RTL (Allemagne), ainsi que 90% des quotidiens. Les propriétaires étrangers ne se montrent pas particulièrement intéressés par la ligne éditoriale, au moins à première vue, laissant ce soin à leurs partenaires locaux, qui eux ne sont intéressés que par le profit. « Nous avons souhaité que les grands groupes médiatiques s’implantent en Croatie avec le souhait qu’ils permettraient le développement d’un journalisme de qualité, mais en oubliant que la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous