Macédoine : remettre la poterie au goût du jour

| |

La poterie est un artisanat ancré dans la culture macédonienne, les objets du quotidien que chaque famille utilisent en témoignent : bardače ou stomna pour l’eau, plats pour le traditionnel tavče gravče, grne pour les plats en sauce, autant d’objets qui sont toujours en service quand ils ne sont pas utilisés en décoration. Cet artisanat est pourtant en train de se perdre. Certains tentent aujourd’hui de le moderniser.

Par Jaklina Naumovski Les origines de la poterie remontent à la préhistoire. En Macédoine, les vestiges retrouvés sur divers sites archéologiques permettent de suivre l’évolution de cet artisanat à travers les périodes antique, byzantine et ottomane. Aujourd’hui, pourtant, ce métier traditionnel qui se transmettait de père en fils est en voie de perdition et n’attire plus les jeunes. Pour contrecarrer ce mouvement, de plus en plus d’initiatives pour la transmission de cet héritage culturel voient le jour. Malgré le nombre déclinant de potiers, le village de Vraneštica, près de Kičevo, a réussi à conserver cet artisanat traditionnel. Situé dans (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous