Macédoine : pourquoi le référendum a-t-il échoué ?

| |

C’est un camouflet pour le Premier ministre Zoran Zaev, pour les médiateurs internationaux qui ont négocié l’accord avec la Grèce mais aussi pour les dirigeants européens qui se sont précipités à Skopje ces derniers mois. Mais pourquoi donc les électeurs de Macédoine ont-ils boudé les urnes ? L’analyse de Jean-Arnault Dérens.

Par Jean-Arnault Dérens Le référendum a échoué. Il n’est pas question de « verre à demi vide, à demi plein » et la méthode Coué se relève rarement utile en politique. Les règles étaient clairement énoncées : le scrutin était consultatif, mais sa validation exigeait que 50% des électeurs plus un se rendent aux urnes. Avec 36% de participation, on est bien loin du compte, mais ce résultat ne surprendra guère que quelques bons esprits convaincus que le bien triomphe toujours du mal, que la raison finit par l’emporter et que la jolie musique du happy end doit résonner à la fin de la séance. Voir la participation passer la barre de 50% était un défi (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous