Santé en Macédoine : face à l’autisme, un mur de silence

| |

En Macédoine, personne ou presque ne se préoccupe de l’autisme. Il n’y a aucune statistique officielle sur le nombre de malades et pas de prise en charge. Pourtant, 12 000 personnes seraient atteinte par ce trouble dans le pays. Le Courrier des Balkans a rencontré Ana, la maman d’un ado autiste de quinze ans, et Maja, éducatrice spécialisée qui travaille avec ces enfants. Reportage.

Par Jaklina Naumovski L’autisme est une maladie oubliée en Macédoine. Face à l’absence de soutien des institutions, les familles s’organisent et montent des associations pour mieux faire entendre leurs voix. La situation est préoccupante : le manque d’établissements spécialisés et la pénurie de personnel qualifié pour travailler avec ces enfants sont des lacunes majeures à combler d’urgence. Mais ce que les parents réclament avant tout, c’est l’intégration de leurs enfants et que le regard des autres change, car ils sont souvent marginalisés, voire considérés comme des « bêtes curieuses ». Ana, maman d’un garçon autiste de quinze ans, Petar, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous