Macédoine : la diaspora mobilise en force contre les négociations avec la Grèce

| |

30 000 personnes à Sidney, des milliers à Brisbane, Melbourne ou Perth. C’est sous le slogan « Nous sommes la Macédoine » que des manifestations étaient organisées samedi 3 mars dans quatorze villes du monde, afin de réclamer l’arrêt des pourparlers avec la Grèce sur la question du nom et condamner la politique du gouvernement macédonien. Une démonstration de force qui fragilise les négociations avec Athènes.

Par Jaklina Naumovski À l’appel du mouvement « Notre nom est notre droit », plusieurs milliers de personnes se sont à nouveau rassemblées samedi 3 mars, place de Macédoine à Skopje, après le succès de la manifestation du 27 février. Les protestataires réclament l’arrêt des pourparlers avec la Grèce et la libération des « patriotes » emprisonnés après les événements du 27 avril 2017. Les manifestants s’opposent à tout changement de la Constitution et du nom de la République de Macédoine. Répondant au même slogan, des milliers de Macédoniens de la diaspora ont défilé dans quatorze villes à travers le monde, notamment en Europe et aux États-Unis. En (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous