Macédoine : impossible consensus national sur la question du nom ?

| |

Les pourparlers entre Athènes et Skopje s’intensifient pour résoudre le conflit autour du nom de la Macédoine et un règlement semble proche. Mais pour Ljubomir Frčkoski, professeur de droit et ancien ministre macédonien des Affaires étrangères, un consensus sur cette question est impossible en Macédoine et le gouvernement qui prendra la décision devra être assez solide pour l’assumer. Interview.

Propos recueillis par Marija Mitevska Radio Slobodna Evopa (RSE) : Les autorités grecques et macédoniennes ont montré qu’elles étaient prêtes à faire des concessions. Les négociations s’intensifient, l’optimisme augmente, pouvons-nous espérer le règlement du conflit du nom dans les mois à venir ? Ljubomir Frčkoski (Lj.F.) : Pour être concis, disons « oui », car apparemment les choses avancent. La réunion de quatre heures entre les deux Premiers ministres qui ont annoncé avoir réglé certains détails me fait penser que ce conflit a de réelles chances d’être définitivement réglé dans un proche avenir. RSE : Le gouvernement s’attend à un large (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous